01632 960423

Découvrez les meilleures promotions des casinos en ligne

Get In Touch


 

Testimonials:


Les meilleurs bonus sont ici

Jean-Daniel
Garagiste

J’adore les jeux de casinos et surtout les jeux de machines à sous et j’espere pouvoir continuer a jouer sur ce site ! Personnellement je n’ai jamais joué sur un site avec autant d’information de qualité !

Denise
Hôteliere

C’est avec grand plaisir que je vais partager ce site avec mes clients, qui comme moi sont de très grands joueurs de casino en ligne ! Les machines a sous et jeux de tables sont très nombreux !

Greg
Sportif

Je suis un grand joueur et amateur de poker, et parfois de Blackjack et meme de baccara meme si les regles sont un peu plus compliquées ! Bref j’adore les jeux de tables en géneral et ce site est parfait !

Les quatre Poker de base Lecture Styles

La psychologie de la lecture de vos adversaires sur jetsetplay.com est autant que l'art comme une science. Bien sûr, nous avons les quatre grandes catégories:

Tight-passif

Loose-passif

Serré-agressif (TAG)

Loose-agressif (GAL)

Ces groupes sont aussi communément connus comme le rock, calling station, le requin et le maniaque. La majorité de vos adversaires peut être catalogué dans un de ces groupes. C’est brut, mais c’est une bonne base pour commencer. Pourtant, il y a beaucoup plus à la lecture de votre adversaire que de coller une étiquette sur son front.

Pour être, essayez de penser de ces catégories non pas comme des quatre boîtes séparées, mais plutôt comme des points sur un spectre. Ou pour être plus précis, deux spectres. Un spectre s’étend depuis l’ultra-milquetoast passive à puce crachant agressive, tandis que l'autre spectre commence par le plus serré des rochers. Et se termine en terres loosey-goosey. Le job est une de comprendre où chacun de vos adversaires pèse sur la balance passifs à agressifs et serrés à lâche.

Tout ce que nous faisons En details - la façon dont nous nous déplaçons, parler, s’habiller, se laver, nous parer, etc - en dit long sur notre personnalité. Les joueurs agressifs ont tendance à être très énergique dans tous les aspects de leur vie: s’habiller dans des couleurs vives, parlant fort, en utilisant un langage qui est plus dur et plus direct, achats en trop grandes quantités. Ces joueurs veulent intimider. Ils doivent être le centre d'attention. Et dans un jeu de poker personne n’est plus intimidant ou attirer l'attention d'un maniaque. Facile à repérer, difficile à jouer contre, maniaques ont un talent singulier pour mettre leurs adversaires en tilt.

Inversement, les joueurs de poker passifs s’abstiennent de conflit. Social par nature, ils préfèrent ne pas tanguer le bateau ou se frottent tout le monde dans le mauvais sens - un désavantage considérable dans un jeu où le but est de prendre l'argent de votre adversaire. Les joueurs serrés ont tendance à être très délibérée et conservateur dans tout ce qu'ils font, se habiller modérément, empiler des puces proprement, parler rarement. Les joueurs larges sont plus roue libre et impulsif, susceptible d'être impatient, bavard, et bâclée avec des frites.

Méfiez-vous des stéréotypes, cependant. Peu de joueurs de www.winbizcasino.com s’adapteront parfaitement dans une catégorie donnée. En ce qui concerne les stéréotypes selon l'âge, le sexe, la race, etc., c’est un piège dangereux. Même s’il est probablement vrai que la moyenne de 21 ans de sexe masculin va jouer beaucoup plus agressive que le type de 50 ans féminin, il y a toujours des exceptions et il ne faut jamais perdre de vue.

Ajustez votre jeu en conséquence

Une fois que vous avez une sorte de lecture psychologique sur votre adversaire, mettez ces connaissances à utiliser et ajuster votre jeu en conséquence. Contre un maniaque, sachez qu'il y aura des fluctuations financières sauvages dans votre avenir si vous restez dans ce jeu. Si vous ne pouvez pas gérer cela, partez. Si vous pouvez, resserrer, relancer avec vos bonnes mains, et surtout ne le laissez pas vous mettre en tilt. Si votre adversaire est trop passif, être plus agressif. Si votre adversaire est trop lâche, la valeur-bet plus et de bluff beaucoup moins. Pour tous les défauts, il y a une manière optimale pour exploiter cette faille et c’est votre travail de le trouver.

Mettre ensemble

Une fois que vous avez une bonne compréhension de vous-même et votre adversaire, les vrais jeux Psych-Out peuvent commencer. Il s’agit des niveaux plus élevés de la pensée. Niveau 1 joueurs ne pensent qu'à leurs propres cartes, tandis que le niveau 2 joueurs au moins réfléchir à ce que leur adversaire tient. Jouer au niveau 3 signifie que vous considérez ce que votre adversaire pense que vous avez. Évidemment, cela est impossible sans une lecture sur votre adversaire et plus que cela, une bonne compréhension de la façon dont votre adversaire vous lisez.

Votre tableau image

Vous devez être conscient de votre image à la table. Ensuite, dans les Meilleurs casinos,  si vous pouvez vous mettre dans la peau de votre adversaire, comprendre comment il prendre des décisions - et non pas comment vous seriez prendre des décisions si vous étiez à sa place - vous êtes prêt à jouer au poker à un niveau supérieur. Pour aller encore plus haut, niveau 4 pose la question: «Qu'est-ce qu'il pense que je pense qu'il a" En supposant que votre adversaire joue également à un niveau élevé de la pensée, les jeux d'esprit entre les deux d'entre vous peuvent aller sur presque indéfiniment.

Ultime Mind Game de Poker est le Bluff

Il y a plusieurs facteurs qui jouent dans un bluff réussi, mais finalement la vie bluff et meurt basées sur le joueur il est destiné. S’il sent que vous êtes à la hauteur, s’il a une main plus forte que vous avez compris, si sa confiance est gonflé par quelques victoires récentes, vous avez terminé. Ce n’est pas seulement de bluffer les joueurs faibles; il s’agit de bluffer les joueurs qui se sentent faibles en ce moment.

Une partie de c’est purement tactique. Avant de pousser tout bluff vous devez toujours tenir compte de la position et de la pile tailles. Mais une partie de savoir quand et à qui est bluffer psychologie pure. Chaque fois que vous obtenez le sens que l'esprit de votre adversaire est affaibli - simplement parce qu'il a enduré une perte difficile, peut-être – c’est souvent le bon moment pour frapper. De la même façon, être conscient que chaque fois que vous êtes dans un cadre penaud d'esprit et jouer plus passif, les opposants sont plus susceptibles de viser bluffs dans votre direction.

Conclusion

La psychologie n’est pas de substitut pour le froid dur mathematiques de poker. Mais la psychologie peut ajouter une incroyable profondeur à votre jeu, et à votre porte-monnaie, quand il est utilisé en conjonction avec la stratégie du poker solide. Il crée un une-deux coups de poing qui est pratiquement imbattable. En ouvrant les yeux vers le côté humain du jeu, même si vous continuez à calculer les cotes, il n'y a aucune raison que vous ne pouvez pas avoir le meilleur des deux mondes.